Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Alexandre Roux
Publié dans : #amphibiens, #nuit, #hibou, #salamandre, #dombes
C'est la fête aux crapauds

L'hiver se termine et même s'il n'est pas encore définitivement parti, le retour du printemps se fait de mieux en mieux sentir et les amphibiens ne se font pas prier pour partir en quête d'un point d'eau où se reproduire !
Beaucoup d'entre eux ne survivront pas à ce terrible voyage...

Je suis parti à leur rencontre, passant quelques soirées en leur compagnie.

Une fois encore, c'est bien souvent sur les routes que l'on fait des découvertes, malheureusement pas toujours en forme (la photo représente des oeufs de grenouille agile expulsés sur le bitume suite à l'écrasement de la grenouille...).

Pour voir des amphibiens vivants, il est préférable de se rendre directement auprès des points d'eau, bien que la migration n'en étant qu'à son début, il est très commun d'en croiser sur les routes tentant désespérément de se frayer un chemin là où d'autres on rencontré la violence de la roue.

Bufo bufo spinosus
Bufo bufo spinosus
Bufo bufo spinosus

Bufo bufo spinosus

Rana dalmatina
Rana dalmatina

Rana dalmatina

Pelophylax kl. esculentus

Pelophylax kl. esculentus

Les premiers à se montrer du côté de la Dombes sont les Crapauds communs (Bufo bufo spinosus) et les Grenouilles agiles (Rana dalmatina) qui sont également les premiers, avec les Grenouilles rousses (Rana temporaria) à rejoindre les points d'eau.

Rana temporaria

Rana temporaria

Rana dalmatina

Rana dalmatina

Rana dalmatina (amplexus)

Rana dalmatina (amplexus)

Rana dalmatina

Rana dalmatina

Si l'on a attendu le mois de mars pour voir s'activer les Anoures, les Urodèles eux sont, pour certains, déjà à l'eau depuis la fin janvier !

Tritons alpestres (Ichtyosaura alpestris) ou encore Tritons palmés (Lissotriton helveticus) paradent déjà, mais cette année, je recherche une autre espèce, le Triton crêté (Triturus cristatus).

C'est une espèce à fort intérêt patrimonial et il est donc très intéressant de découvrir de nouvelles localités pour cette espèce (mieux connaître pour mieux protéger !).

Triturus cristatus (mâle)

Triturus cristatus (mâle)

Triturus cristatus (femelle)

Triturus cristatus (femelle)

Au hasard d'une balade nocturne, notre regard se perd parfois et nous permet de nous arrêter sur la beauté sans égal des voyageurs de la nuit, des plus colorés aux plus majestueux.

La Salamandre tachetée (Salamandra salamandra terrestris) en est un bel exemple. On la surnomme également "Salamandre de feu" car ces dernières s réfugiant dans le bois mort, lorsque les paysans le faisaient brûler, les salamandres s'enfuyaient des flammes sans dommages (le venin corrosif qui recouvre leur corps les protège temporairement des flammes si l'exposition n'est pas trop longue)

Salamandra salamandra terrestris
Salamandra salamandra terrestris

Salamandra salamandra terrestris

L'emblématique et fier Hibou moyen-duc (Asio otus) est lui aussi un représentant de prestige de la faune nocturne. Une rencontre improvisée avec ce puissant rapace nocturne reste un moment d'exception !

Asio otus

Asio otus

Enfin, comme la chance sourit toujours à ceux qui persévèrent, j'ai rencontré ces jours une espèce qui est généralement plus tardive dans la région. Il s'agit du Crapaud calamite (Bufo calamita).

Je n'espérais pas en voir avant la fin du mois de mars... comme quoi, la nature nous réserve toujours des surprises !

Bufo calamita
Bufo calamita

Bufo calamita

Commenter cet article

Peluche grenouille 10/09/2013 17:43

Fascinant!