Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Alexandre Roux
Publié dans : #printemps, #maures, #orchidées, #tortue, #rainette, #diane, #papillon, #tulipe
Et si on revenait voir le printemps?

Ah la douceur de l'hiver nous ferait presque penser à un mois d'avril !
Seulement voilà, nous n'avons de printanier que les températures...

Revenons un peu en arrière et allons visiter le Sud. Fermez les yeux...

Vous êtes au beau milieu du mois d'avril, dans l'arrière pays varois, en cet endroit magique que l'on nomme le "Massif des maures". Le soleil illumine toute la région et vous sentez encore une petite brise fraîche vous caresser doucement la joue.

Mais ne gardez pas les yeux fermés ! Cette sensation n'est qu'une facette de ce qui fait le printemps tel que je souhaite vous le montrer.

-> Photo de Diane (Zerynthia polyxena)

"Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!"

Alphonse de Lamartine

Le printemps, c'est la saison des couleurs ! Et lorsque vous êtes dans une région si belle et si sauvage, il y plus de mille façon de la contempler ! Mais si papillons, sauterelles et autres insectes donnent de la vie à la couleur, il y a par ici, des êtres qui la figent autant qu'ils sont figés eux-mêmes et avec qui le printemps aime à s'en aller.

Ce sont ces belles fleurs qu'on appelle Orchidées, et qui ne peuvent vivre sans l'aide d'un allier. Cet allié est insecte et butine la fleur, c'est lui celui qu'on nomme un pollinisateur.

Ophrys noir (Ophrys incubacea)

Ophrys noir (Ophrys incubacea)

Sérapias négligée (Serapias neglecta)

Sérapias négligée (Serapias neglecta)

Et si on revenait voir le printemps?

Notre épopée colorée à travers les Maures nous offre de belles rencontres et vous serez sans doute surpris de voir quelles merveilles nous trouverons au détour d'un chemin !

La rencontre inattendue avec une Tortue d'Hermann est sans aucun doute l'une des plus merveilleuses choses qui puisse vous arriver car cet animal, derrière son allure solide, est en réalité une créature fragile que l'Humanité précipite à sa parte sans ne jamais y prêter attention.

Tulipe sylvestre (Tulipa sylvestris) ->
Tortue d'Hermann (Testudo hermanni)

Tortue d'Hermann (Testudo hermanni)

Chaque petite rencontre est une grande émotion, et le printemps, c'est la saison des odeurs, de la couleur, mais aussi de l'amour ! Et aucun Rainette méridionale ne vous dira le contraire.

Notre visite s'achève ici, je ne vous ai montré qu'une infime facette de ce que la printemps peut nous offrir ici tant ses fruits sont variés de par leur couleur, leur forme et leur beauté.
Vous devez vous souvenir que derrière ces photos il y a de vrais fleurs et de vrais animaux qui méritent l'attention et un profond respect alors ne laissons pas cette beauté disparaître au profit du progrès pour que toujours ensemble, nous allions admirer la beauté du printemps lorsqu'il vient d'arriver.

Rainettes méridionales (Hyla meridionalis)

Rainettes méridionales (Hyla meridionalis)

Commenter cet article