Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Publié par Alexandre Roux
[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Résumé de mon séjour herpétologique du 5 au 8 mai 2012 en compagnie de Alexandre Ville, Karim Chouchane et Jessy Guerrini.

Samedi 5 mai 2012

Départ de Lyon tôt le matin avec Alexandre Ville, nous partons pour Valence afin de récupérer Karim Chouchane à la gare de Valence. Notre destination du jour, Lançon-Provence, pour y retrouver Jessy Guerrini cette fois ci.

L'équipe étant donc au complet, nous arpentons la Provence pour bien débuter le séjour, sur les spots fétiches de Jessy qui les connait par coeur.

La prospection commence bien puisque nous découvrons quelques Seps striés (Chalcides striatus) et une magnifique Couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus).

Malpolon monspessulanus

Malpolon monspessulanus

Nous repronnons de plus belle cette prospection qui nous offrira quelques observations furtives de Tarentes de Maurétanie (Tarentola mauritanica), Psammodrome d'Edwards (Psammodromus hispanicus), et l'insaisissable Lézard ocellé (Timon lepidus).

Notons la brève observation d'un mâle d'Outarde canepetière (Tetrax tetrax) que nous avons surpris.

Nous repartons de plus belles en direction de la Plaine des Maures afin de commencer la prospection à la Tortue d'Hermann, mais nous ne trouverons ce soir qu'un Orvet fragile (Anguis fragilis) et surtout deux superbes Coronelles girondines (Coronella girondica).

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)
Anguis fragilis

Anguis fragilis

Biotope à Coronella girondica

Biotope à Coronella girondica

Coronella girondica

Coronella girondica

Coronella girondica

Coronella girondica

Le nuit commence à tomber nous cherchons donc un lieu où dormir. Karim ayant déjà visité un lac intéressant quelques années plus tôt, nous nous y rendons pour une prospection nocturne avant d'installer nos tentes non loin de là.

L'ambiance est typique du Sud, les Rainettes méridionales (Hyla meridionalis) s'en donnent à coeur joie, une Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus) passe son chemin devant nos pieds et les Petits-ducs scops (Otus scops) résonner leur chant à travers la plaine.

Natrix maura

Natrix maura

La nuit bat son plein, les Sangliers (Sus scrofa) passent leur chemin près de notre tente sans que cela ne nous réveille, nous en verrons les traces le lendemain.

Dimanche 6 mai 2012

Retour matinal sur le Lac, nous chercherons les reptiles sans relâches mais ne trouverons que deux Orvets fragiles (Anguis fragilis).

Nous soulevons quelques pierres, l'occasion de rencontrer le Crapaud calamite (Bufo calamita) et le Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus).

Bufo calamita

Bufo calamita

Pelodytes punctatus

Pelodytes punctatus

Nous continuons notre route en se séparant, je pars avec Jessy.

Au moment où nous allions renoncer, nous entendons du bruit dans les fourrées, la silhouette qui s'en détache ne trompe pas, il s'agit de notre première Tortue d'Hermann (Testudo hermanni). Celle-ci était marquée.

Testudo hermanni

Testudo hermanni

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Nous retournons au coeur de la réserve naturelle afin de continuer notre prospection herpétologique, en chemin nous trouvons une Couleuvre à échelons (Rhinechis scalaris) sur la route, pas de trace d'écrasement...

Le coin que nous prospectons est différent de celui de la veille et nous y réalisons de superbes observations.

Une grosse Couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus) par exemple, trouvée sous une plaque, ou encore un Seps strié (Chalcides striatus) trouvé sous une pierre.

Bien entendu, la liste ne s'arrête pas là, nous observons une Couleuvre vipérine (Natrix maura) sous une bâche et un magnifique Lézard ocellé (Timon lepidus).

Malpolon monspessulanus

Malpolon monspessulanus

Malpolon monspessulanus

Malpolon monspessulanus

Chalcides striatus

Chalcides striatus

Timon lepidus

Timon lepidus

Timon lepidus

Timon lepidus

Natrix maura

Natrix maura

Pas de Tortue d'Hermann mais nous ne nous décourageons pas et nous prenons la direction de Collobrières, où les tortues devraient être au rendez-vous.

Malheureusement, comme tout ne se passe jamais comme prévu, l'orage menace et nous commençons la prospection avec inquiétude.

De nombreux Seps striés (Chalcides striatus), une Couleuvre à collier (Natrix natrix helvetica) écrasée sur la route, et une furtive Couleuvre d'Esculape (Zamenis longissimus) constitueront les quelques observations réalisées avant le violent orage qui s'en suivit.

Ce dernier nous força à prendre la direction de Hyères afin de réaliser une prospection nocturne sur la presqu'île de Giens, la veille d'une virée dans le Parc National de Port-Cros.

Le coin est très agréable, nous observons les oiseaux au crépuscule. Parmi eux, des Tadorne de Belon (Tadorna tadorna), quelques Échasses blanches(Himantopus himantopus), une Avocette élégante (Recurvirostra avosetta) et le fameux Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus).

La nuit tombée, les Petits-ducs scops (Otus scops) échangent avec les Rainettes méridionales (Hyla meridionalis), très nombreuses sur le site, et les Grenouilles rieuses (Pelophylax ridibundus).

Hyla meridionalis

Hyla meridionalis

Hyla meridionalis

Hyla meridionalis

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Lundi 7 mai 2012

C'est le jour tant attendu de la virée sur le Parc National de Port-Cros.

Nous embarquons tôt afin d'y passer le plus de temps possible.
Nous sommes d'ailleurs accueillis par un Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) dès notre arrivée.

Pressés d'observer les merveilles que recèle le Parc, nous prenons la direction du Barrage où est supposé vivre le Discoglosse sarde (Discoglossus sardus).

En chemin, nous croisons la route de quelques Scorpions noirs à queue jaune (Euscorpius flavicaudis) et d'une superbe Couleuvre à échelons (Rhinechis scalaris).

Euscorpius flavicaudis

Euscorpius flavicaudis

Rhinechis scalaris

Rhinechis scalaris

Arrivés au barrage, le niveau de l'eau est très bas, seuls de très nombreux odonates et un Goéland leucophée (Larus michahellis) semblent habiter les lieux. Peu importe, nous remontons la rivière à sec qui alimente le lac, et nous cherchons de grosses pierres à soulever près de chaque trou d'eau. Au bout de 2 ou 3 tentatives, nous tombons enfin sur deux Discoglosses sardes (Discoglossus sardus).

Discoglossus sardus

Discoglossus sardus

Forts de ces belles observations en si peu de temps, nous prenons le chemin du Fort de l'Estissac, rencontrant en route une jeune Couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus) au bord de la plage.

Arrivés au fort, nous ne tardons pas à observer de nombreux Hémidactyles verruqueux (Hemidactylus turcicus) et quelques Phyllodacyles d'Europe (Euleptes europaeus).

Hemidactylus turcicus

Hemidactylus turcicus

Hemidactylus turcicus

Hemidactylus turcicus

Euleptes europaeus

Euleptes europaeus

Euleptes europaeus

Euleptes europaeus

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Ces dernières belles observations scellent la fin de notre prospection, nous allons profiter de la mer pour bien terminer la journée.

Comme la prospection fut rapide, nous n'avons aucun regret et nous rentrons rapidement sur Gonfaron à la recherche de la Tortue, mais nous n'y trouverons qu'une carapace bien vide...

Carapace de Testudo hermanni

Carapace de Testudo hermanni

Nous passerons la nuit sur la commune du Muy, à la recherche du rare Pelobate cultripède (Pelobates cultripes).

Malheureusement, nous n'en verrons aucun et nous consolerons avec des espèces plus communes telles que le Crapaud commun (Bufo bufo spinosus), le Crapaud calamite (Bufo calamita), la Rainette méridionale (Hyla meridionalis) ou encore un jeune Lézard ocellé (Timon lepidus) et une Couleuvre vipérine (Natrix maura) trouvés sous des pierres.

Bufo calamita

Bufo calamita

Natrix maura

Natrix maura

Timon lepidus

Timon lepidus

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Mardi 8 mai 2012

Le soleil nous réveille doucement, nous faisons une halte devant un panneau intéressant que nous avions manqué la veille.

Après une lecturne attentive, nous observons la mare à la recherche de gros têtards, sans succès, et nous retournons chercher la tortue sur un site repéré par Alexandre Ville quelques mois auparavant.

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Sur le chemin, Jessy croît voir une tortue au beau milieu d'un vignoble, une hallucination visuelle qui ne sera pas vaine puisqu'elle nous permettra de rencontrer une magnifique Coronelle girondine (Coronella girondica).

Coronella girondica

Coronella girondica

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Arrivés sur le site de la prospection, nous ne tardons pas à détecter les premiers signes de vie de par la découverte d'une Tarente de Maurétanie (Tarentola mauritanica) et une grosse Tortue d'Hermann (Testudo hermanni).

Le paysage est typique de ce qui symbolise au mieux les Maures, le sol jonché d'orchidées de toutes sortes (sérapias, céphalanthères, orchis...).

Testudo hermanni

Testudo hermanni

[HERP REPORT] - Plaine des Maures (mai 2012)

Une seconde tortue sera découverte quelques minutes plus tard.

En continuant le chemin, nous tombons sur une rivière pleine de surprise !
En effet,, nous ne tardons pas à rencontrer la Cistude d'Europe (Emys orbicularis galloitalica) et un Orvet fragile (Anguis fragilis) qui s'essaye à la natation.

Sous une pierre posée quelques mètres plus loin, un Scorpion languedocien (Buthus occitanus) avait pris ses quartiers, pour notre plus grand bonheur.

Emys orbicularis galloitalica

Emys orbicularis galloitalica

Anguis fragilis

Anguis fragilis

Buthus occitanus

Buthus occitanus

Après ces agréables découvertes, nous retournons au Lac Redon afin de soulever les plaques et cette initiative nous offrira une belle surprise de par la découvert d'un juvénile de Tortue d'Hermann (Testudo hermanni).

Testudo hermanni

Testudo hermanni

Cette tortue sera la dernière découverte du séjour, il est temps de prendre le chemin du retour et de quitter la Plaine des Maures si riche en découvertes et en souvenirs.

AMPHIBIENS

Crapaud calamite (Bufo calamita)
Crapaud commun (Bufo bufo spinosus)
Discoglosse sarde (Discoglossus sardus)
Grenouille de Perez (Pelophylax perezi)
Grenouille rieuse (Pelophylax ridibundus)
Pélodyte ponctué (Pelodytes punctatus)
Rainette méridionale (Hyla meridionalis)

REPTILES

Cistude d'Europe (Emys orbicularis galloitalica)
Coronelle girondine (Coronella girondica)
Couleuvre à collier (Natrix natrix helvetica)
Couleuvre à échelons (Rhinechis scalaris)
Couleuvre d'Esculape (Zamenis longissimus)
Couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus)
Couleuvre vipérine (Natrix maura)
Hémidactyle verruqueux (Hemidactylus turcicus)
Lézard des murailles (Podarcis muralis)
Lézard ocellé (Timon lepidus)
Orvet fragile (Anguis fragilis)
Phyllodactyle d'Europe (Euleptes europaeus)
Psammodrome d'Edwards (Psammodromus hispanicus)
Seps strié (Chalcides striatus)
Tarente de Mauretanie (Tarentola mauritanica)
Tortue d'Hermann (Testudo hermanni)